Warner annule la sortie du film « Batgirl »

Il y a 1 semaine 26
Culture Cinéma

Malgré un budget de 90 millions de dollars, le long métrage ne sera visible ni sur la plate-forme HBO Max comme prévu initialement, ni en salle. Il semble être victime d’un changement de stratégie après la fusion entre Warner Bros et Discovery.

Les réalisateurs belges de « Batgirl », Adil El Arbi (à gauche) et Bilall Fallah, le 2 juin 2022 à Hollywood, en Californie. Les réalisateurs belges de « Batgirl », Adil El Arbi (à gauche) et Bilall Fallah, le 2 juin 2022 à Hollywood, en Californie.

Du jamais vu. Warner Bros Discovery a décidé de jeter à la poubelle le film de super-héros Batgirl qui devait être disponible aux Etats-Unis sur la plate-forme de streaming HBO Max. Le long métrage déjà tourné, et qui a coûté la bagatelle de 90 millions de dollars (plus de 88 millions d’euros), ne sortira pas non plus dans les salles de cinéma.

Adaptation des aventures du personnage de DC Comics, le film mettait en scène l’actrice Leslie Grace dans le premier rôle aux côtés de Michael Keaton, qui enfilait à nouveau le mythique costume de Batman.

Les réalisateurs de Batgirl ont fait part, mercredi 3 août, de leur désarroi. « Nous sommes attristés et stupéfaits par la nouvelle. Nous n’arrivons toujours pas à le croire », ont déclaré Adil El Arbi et Bilall Fallah sur Instagram.

« En tant que réalisateurs, il est essentiel que notre travail soit montré au public, et même si le film était loin d’être achevé, nous aurions voulu que les fans à travers le monde puissent le voir et le comprendre », ont ajouté les deux Belges. Une grande partie du travail de post-production – étape où, par exemple, les effets spéciaux sont ajoutés – était déjà bouclée.

Lire aussi : Naissance d’un nouveau géant des médias aux Etats-Unis avec la fusion de WarnerMedia et Discovery

Sidération à Hollywood

Dans leur message, les réalisateurs, qui ont notamment signé Bad Boys for Life, ont rendu un hommage appuyé aux « fantastiques acteurs » à l’affiche du film. « Quoi qu’il en soit, en tant que grands fans de Batman depuis notre enfance, c’était un privilège et un honneur de faire partie de [l’univers cinématographique DC], même pour un court instant. “Batgirl” pour toujours », ont-ils conclu.

La décision du studio a sidéré Hollywood, où des fins connaisseurs de l’industrie du cinéma ont assuré qu’une telle annulation était sans précédent pour une œuvre quasiment terminée – et ayant coûté tant d’argent.

Batgirl semble avoir été la victime collatérale de la fusion entre Warner Bros et Discovery. Warner Bros avait prévu de produire des films destinés à sortir directement sur la plate-forme HBO Max. Mais ce choix, justifié en partie par la nécessité de contourner les cinémas en pleine pandémie de Covid-19, ne faisait pas l’unanimité, et les studios semblent avoir fait marche arrière après leur fusion avec Discovery.

Lire aussi : Warner sortira ses films à la fois en streaming et au cinéma en 2021

« La décision de ne pas sortir Batgirl reflète notre changement stratégique en ce qui concerne l’univers DC et HBO Max », a déclaré un porte-parole de Warner dans un communiqué, ajoutant que Leslie Grace est « une actrice incroyablement talentueuse, et [que] cette décision n’est pas en lien avec sa prestation ».

La suite de « Scooby » également écartée

Bien que moins onéreux que de nombreux films de super-héros qui coûtent généralement entre 150 et 200 millions de dollars, Batgirl aurait été jugé néanmoins trop cher pour un secteur du streaming qui se serre la ceinture, et pas assez spectaculaire pour le grand écran, le condamnant à être remisé, selon des spécialistes du milieu cités par le magazine Variety.

Warner Bros a également mis de côté la suite du film Scooby. Le producteur et scénariste Tony Cervone a confirmé dans un post Instagram que « le film est pratiquement terminé et s’est déroulé à merveille. Je suis au-delà du cœur brisé. »

Le nouveau directeur général de Warner Bros Discovery, David Zaslav, a expliqué que les films à gros budget sont mieux servis par un déploiement en salle. Mais commercialiser un film comme Batgirl pour ce genre de sortie nécessiterait des dizaines de millions de dollars en plus. Le groupe qui doit publier jeudi ses résultats du deuxième trimestre n’était visiblement pas prêt à aller jusque-là

Le Monde avec AP et AFP

Lire la Suite de l'Article