Marilyn Monroe : quatre raisons qui font de l’actrice américaine une icône intemporelle

Il y a 1 semaine 39

Elle est certainement l’une des meilleures incarnations d’Hollywood et du "star-system" américain. Soixante ans après sa mort, la notoriété de Marilyn Monroe ne s'est pas étiolée avec le temps, et cela pour plusieurs raisons. Explications.

À quoi pensons-nous lorsque nous entendons ce célèbre nom, Marilyn Monroe ? À une actrice flamboyante, à la chevelure blonde et aux lèvres carmin ? À un parfum célèbre, un tableau de pop art, un anniversaire présidentiel aux dessous sulfureux ? À une femme puissante et touchante, entourée de mystères ? Nous pensons certainement à tout cela à la fois. À l’occasion du 60e anniversaire de sa mort, dans la nuit du 4 au 5 août 1962, Franceinfo Culture vous explique en quatre points pourquoi Marilyn Monroe est une icône, et pourquoi sa célébrité a perduré jusqu’à nos jours.

Une histoire américaine qui continue de fasciner

Môme de Los Angeles trimballée de familles d’accueil en familles d’accueil à icône du cinéma américain… la trajectoire de Norma Jeane Morteson, son vrai nom, pourrait à elle seule métaphoriser une partie de l’âge d’or d’Hollywood. Dans sa carrière se reflètent la toute-puissance des studios et l’édification du fameux "star-system" basé sur le glamour et un contrôle rigoureux de l’image des vedettes pour promouvoir les films. En quelques années (et après quelques coups de bistouri), Norma Jeane, jeune fille aux cheveux châtain frisés et au visage poupin, se transforme en Marilyn Monroe, blonde incendiaire dont la sensualité déferle sur le cinéma américain.

La jeune Norma Jeane Mortenson en 1946 à Los Angeles, Californie, aux États-Unis. (DONALDSON COLLECTION / MICHAEL OCHS ARCHIVES) La jeune Norma Jeane Mortenson en 1946 à Los Angeles, Californie, aux États-Unis. (DONALDSON COLLECTION / MICHAEL OCHS ARCHIVES)

Parallèlement à sa carrière sur le grand écran, sa vie privée passionne les foules et la presse à scandale. Mariée trois fois, notamment avec l’écrivain Arthur Miller, elle compte parmi ses amants (réels ou présumés) les acteurs Marlon Brando, Yves Montand (alors marié à Simone Signoret), ou même le président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy à qui elle souhaite un bon anniversaire langoureux, au bord de l’ivresse, lors d’une cérémonie surprise en 1962. Un "Happy birthday Mister President" devenu culte.

La célébrité inoxydable de Monroe tient enfin dans le paradoxe d’une vie à la fois constamment exposée au grand public mais également teintée de mystères. Les multiples épisodes dépressifs qu’elle traverse au cours de sa vie, ses désirs tragiques de maternité (elle a multiplié les fausses couches) et sa personnalité réputée instable contribuent à étoffer sa légende. Point culminant de la controverse, les doutes qui planent sur sa mort, en 1962 à 36 ans. Qualifiée de "suicide probable" par la police, à la suite d’une ingestion de barbituriques en grande quantité, des rumeurs d’assassinat ont émergé peu de temps après. Soixante ans plus tard, le doute est toujours là.

Un style qui traverse les époques

Lorsqu’on pense à Marilyn Monroe, c’est souvent l’image de cheveux blonds coupés au carré, lissés, et associés à du rouge à lèvre soutenu qui vient en premier à l’esprit. Un style encore arboré par de nombreuses stars sur les tapis rouges. Plusieurs robes glamour, portées dans des films ou lors d’évènements, ont également marqué les esprits et traversé les époques.

Tout récemment, le 2 mai 2022, lors de la soirée américaine très prisée du Met Gala, Kim Kardashian était ainsi vêtue de la célèbre robe couleur chair et brodée de diamants que portait Marilyn le soir de la fameuse chanson surprise adressée à John F. Kennedy. Un prêt accordé par un musée privé qui a suscité la polémique : Kim Kardashian aurait "irrémédiablement endommagé" la robe, selon un collectionneur fan de l’actrice hollywoodienne.

Kim Kardashian, portant une robe de Marilyn Monroe, avec Pete Davidson lors du gala du Met au Metropolitan Museum of Art le 2 mai 2022 à New York.  (DIMITRIOS KAMBOURIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA) Kim Kardashian, portant une robe de Marilyn Monroe, avec Pete Davidson lors du gala du Met au Metropolitan Museum of Art le 2 mai 2022 à New York.  (DIMITRIOS KAMBOURIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Enfin, Marilyn Monroe a contribué à populariser le célèbre parfum Chanel N°5, de la maison de couture éponyme. Un enregistrement retrouvé par la marque fait entendre la célèbre interview donnée par l’actrice en 1960 où elle confesse ne porter que "du Chanel N°5" pour dormir. Une image devenue iconique, utilisée par l’actrice pour ne pas dire littéralement qu’elle dormait nue.

Une iconographie qu’on s’arrache toujours

Marilyn Monroe est passée devant l’objectif de grands photographes (Sam Shaw, Milton Greene…), asseyant ainsi sa stature d’icône. Mais celui qui a le plus contribué à la pérennité de son image est certainement Andy Warhol. La série de sérigraphies de Marilyn exécutée par le maître du pop art dans les années 60 est restée célèbre jusqu’à aujourd’hui. L’un des tableaux, "Shot Sage Blue Marilyn", est même devenu l’œuvre d’art la plus chère du XXe siècle à avoir été vendue aux enchères public. Le 9 mai 2022, à New York, elle a été achetée pour la modique somme de 195 millions de dollars.

Le "Shot Sage Blue Marilyn" d'Andy Warhol, exposé en avant-première à la presse le 21 mars 2022 chez Christie's à New York (Etats-Unis). (TIMOTHY A. CLARY / AFP) Le "Shot Sage Blue Marilyn" d'Andy Warhol, exposé en avant-première à la presse le 21 mars 2022 chez Christie's à New York (Etats-Unis). (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Une actrice devenue un sujet de cinéma à part entière  

Certaines scènes de films dans lesquelles joue Marilyn Monroe sont entrées dans l’imaginaire collectif : la scène de la jupe se soulevant sur une bouche de métro dans Sept ans de réflexion, celle où elle susurre "poupoupidou" dans Certains l’aiment chauddes séquences passées à la postérité et largement utilisées dans la publicité, contribuant ainsi à leur faire traverser les époques. En 2016, la marque Snickers dévoilait par exemple ce spot rocambolesque avec le comédien Willem Dafoe, faisant directement référence à l’actrice.

Outre ces séquences devenues cultes, Marilyn Monroe est également devenue un sujet de cinéma à part entière. Les fictions sur sa vie ou faisant référence à sa carrière se sont multipliées ces dernières années en France (Poupoupidou, sorti en 2011) ou à l’étranger (My week with Marilyn, également sorti en 2011, The secret life of Marilyn Monroe, 2015…).

Les documentaires sur sa mort ou les mystères entourant son existence ont eux aussi poussé comme des champignons. Dernier en date, sorti sur Netflix en avril 2022, Le mystère Marilyn Monroe, conversations inédites dévoile des enregistrements audio de l’actrice et de son entourage. Enfin, la plateforme numérique de streaming doit sortir le 23 septembre Blonde, un biopic très attendu de l’icône hollywoodienne incarnée par l’actrice Ana de Armas.

Lire la Suite de l'Article