Harry Potter : le héros de la saga était-il plus sage que Dumbledore ?

Il y a 1 semaine 42

Se pourrait-il qu'un jeune sorcier inexpérimenté soit aussi sage, voire même plus, que le grand Albus Dumbledore, âgé de plus de 100 ans ?

Plusieurs générations ont grandi avec Harry Potter. Depuis la sortie du premier livre en 1998, de nombreux fans sont restés fidèles. Cette saga est une référence pour beaucoup ! Certains y trouvent de l’espoir, d’autres un monde, plein de magie, dans lequel s’évader. Enfin, quelques personnes y recherchent la sagesse des personnes, afin de les inspirer dans leur propre vie. D’ailleurs, on aurait tendance à se tourner vers un vieux sage, lorsqu’on a besoin de conseils avisés. Quelqu’un comme Albus Dumbledore, par exemple. Pourtant, l’un des personnages, qui se révèle beaucoup plus jeune, pourrait être plus sage que le directeur de Poudlard. Eh oui, nous parlons bien du héros de la saga : Harry Potter en personne !

Le jeune sorcier a grandi au milieu de Moldus. Pourtant, il s’en sort plutôt bien, niveau éducation. Qui se serait douté que le neveu des Dursley fasse confiance à quiconque ? Pourtant, il donnerait sa vie pour ses amis et leurs familles, et ce, sans hésiter. Le sacrifice du jeune homme, qui a à peine 17 ans, montre à quel point il est empli de sagesse, alors qu’il vient d’atteindre la majorité. Le fait qu’Harry Potter accepte les travers de Dumbledore, et les comprenne, démontre une maturité sans précédent. Oui, son mentor avait l’intention qu’il meure. Pourtant, le héros ne s’est pas enfui. Il a relevé le menton et s’est présenté devant Lord Voldemort la tête haute. Il prouve sa sagesse également en croyant dur comme fer au pouvoir de l’amour. D’ailleurs, il prend le mage noir en pitié, et lui dit en face…

Harry Potter, désintéressé et héroïque jusqu’au bout

Lorsqu’il comprend que la Baguette de Sureau l’a choisi comme Maître, le jeune sorcier prend une décision radicale. Il préfère réparer sa baguette originale (dans le livre), et enterrer le Bâton de la Mort avec les restes d’Albus Dumbledore. Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, Partie 2, le héros brise la Baguette de Sureau en deux avant de la jeter du haut du pont de Poudlard. Même si les deux interprétations sont différentes, elles montrent la même chose : une grande sagesse de la part du héros. Ron n’aurait pas agi ainsi, par exemple, car il aurait été tenté par le pouvoir de cette Relique de la Mort. Enfin, nous pourrions mentionner la maturité qu’a montrée Harry Potter lorsqu’il a appris la véritable histoire de Severus Rogue. Le Professeur de Potions le détestait de tout son être, et ce, depuis la toute première année, mais le jeune sorcier a tout de même utilisé son prénom pour son second fils ! Stupidité ou sagesse, selon vous ?

Lire la Suite de l'Article