Culture Cinéma

Le film de Paolo Genovese, qui se voulait une réflexion sur le temps qui passe et les couples qui durent, empile les clichés.

Article réservé aux abonnés

Anna (Jasmine Trinca) et Marco (Alessandro Borghi), dans « Amants super-héroïques », de Paolo Genovese. Anna (Jasmine Trinca) et Marco (Alessandro Borghi), dans « Amants super-héroïques », de Paolo Genovese.

L’AVIS DU « MONDE » – À ÉVITER

Du cinéma gentrifié, ou l’amour chez les petits-bourgeois milanais. Signé par Paolo Genovese, vieux routier de la comédie dramatique, romantique et sociologique au-delà des Alpes, Amants super-héroïques décrit la rencontre (fortuite) et la relation amoureuse (pleine d’embûches) de Marco, un professeur de physique, et d’Anna, une créatrice de bandes dessinées, qui, lorsqu’ils ne pratiquent pas leurs métiers fascinants et glamour, partent en vacances dans des endroits paradisiaques.

Le film, déconstruisant la chronologie d’événements étalés sur vingt ans, se veut une réflexion sur le temps qui passe et les couples qui durent. Une relation amoureuse solide et durable relève-t-elle de superpouvoirs ? La réponse réside sans doute dans le caractère volontairement infantile de la question. Passion, ennui, jalousie, tentation de l’adultère, attente d’un enfant, maladie, tous les clichés défilent durant le temps de la projection, comme dans un catalogue du prêt-à-penser amoureux. L’idée de base relève déjà du lieu commun le plus absurde, mais l’ensemble est surtout d’une niaiserie sentimentale sans limites et sans scrupules.

Semblable à un long spot publicitaire, baigné, tout du long, par des choix musicaux d’une grande banalité, le film se termine, de surcroît, dans les conventions mélodramatiques les plus gluantes, n’hésitant pas à recourir aux coups du sort les plus cruels pour tirer, in extremis, des larmes au spectateur. Le cinéma italien moyen ou mainstream d’aujourd’hui ne s’exporte plus beaucoup et n’est plus guère visible dans les salles françaises. N’y avait-il pourtant pas mieux que cela à montrer ?

Amants super-héroïques, film italien de Paolo Genovese. Avec Jasmine Trinca, Alessandro Borghi, Rolando Ravello, Greta Scarano. (2 heures).

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.