WandaVision : comment la série réveille et renouvelle les univers Marvel

Il y a 1 mois 34

Depuis juin 2019 et la sortie de "Spider-Man : Far From Home", les fans des superproductions Marvel Studios n'avaient plus rien eu à se mettre sous la dent. Jusqu'à la belle surprise de ce début d'année, la truculente et mystérieuse série "WandaVision", qui régénère les fondamentaux tout en ouvrant la porte à une foultitude de possibilités. 

Wanda va-t-elle enfin revenir à la réalité ? Après huit épisodes déjà diffusés, la série WandaVision arrive à son terme ce vendredi 5 mars avec la diffusion de l’épisode final sur Disney+. Dans cette série, Wanda Maximoff a créé une réalité parallèle dans une banlieue américaine idéalisée où elle coule des jours heureux avec Vision, le synthézoïde. Mais tout se fissure peu à peu quand Vision se rend compte de la supercherie et que Wanda doit affronter une puissante sorcière…

Première série originale estampillée Marvel Studios pour la plateforme Disney+, boostée par un accueil critique chaleureux en France comme à l’international, WandaVision a connu un succès flamboyant en se hissant en quatre semaines au rang de série la plus regardée au monde selon Parrot Analytics, un cabinet d'analyse qui mesure l'audience sur la base des échanges sur les réseaux sociaux, des cotes attribuées mais aussi du piratage. Pour les fans, cette dernière création de Marvel a son importance car elle lance la phase 4 de l'univers cinématographique Marvel (MCU), qui regroupe les 23 films déjà sortis, d'Iron Man (2008) à Spider-Man Far From Home (2019). Treize ans après les débuts et après près de deux ans sans production, WandaVision vient donc réactiver le monde développé par la firme de super-héros et sa richissime galerie de personnages et d’histoires interconnectées.

Attention, cet article contient des éléments de l'intrigue de la série, jusqu'à l'épisode 8 seulement (pas de spoilers de l'épisode final).

It all ends tomorrow Don't miss the finale of Marvel Studios' #WandaVision streaming on @DisneyPlus. pic.twitter.com/SBUnbRtBZR

— WandaVision (@wandavision) March 4, 2021

Ce nouveau cycle suit directement les événements d'Avengers : Endgame tout en proposant aux fans un redémarrage en douceur : "Avec cette série, Marvel offre enfin une pause à ses personnages, analyse Robin Nègre, directeur éditorial du site Chronique Disney. En 23 films, ils devaient à chaque fois traiter d’enjeux surdimensionnés, avec toute la planète voire l’univers en danger". Avec son décor à la Desperate Housewives et son ambiance sitcom, WandaVision offre certes moins de combats et d’épopées galactiques, mais la série demeure riche en informations sur les personnages et l’univers dans lequel ils évoluent. Avec en prime quelques pistes permettant de spéculer sur les futurs arcs narratifs de la phase 4 du MCU. Une chose est sûre : avec le retrait de Captain America, la mort d’Iron Man et de Thanos, trois personnages phares, Marvel doit aujourd’hui se renouveler.

Et pour prendre le pouls de cette nouvelle phase, rien de tel que de (re)mettre le nez dans les comics, ces bandes dessinées qui racontent les aventures des héros et dont Marvel s’inspire pour les films. Pour WandaVision, "les scénaristes ont fait leurs devoirs. Ils ont vraiment lu et digéré toute la bibliographie des personnages", estime Aurélien Vives, community manager et éditeur chez Panini Comics qui publie en France les comics Marvel. La série va majoritairement piocher du côté des comics La Vision pour l’ambiance et House of M pour le scénario. Plus discrètement, elle multiplie les clins d’œil aux aventures des héros sur papier : costumes, noms de personnages secondaires (comme le chien Sparky), reconstitution de scènes…. De nombreux fans se sont amusés à lister ces références, parfois très bien cachées. 

It's a Halloween Spooktacular The sixth episode of Marvel Studios' #WandaVision is now streaming on @DisneyPlus. pic.twitter.com/y1wiG5jX1t

— WandaVision (@wandavision) February 13, 2021

Mais ces détails ne sont pas là seulement pour le fan-service. Par petites touches, la série va poser les bases de développements futurs. De quoi alimenter beaucoup de théories. L’arrivée de la sorcière Agatha Harkness, personnage existant dans les comics, avait par exemple été teasée grâce à de multiples indices dès les premiers épisodes avant de se confirmer. "Il y a l’introduction du personnage de Monica Rambeau, qui ne va sûrement pas disparaître", ajoute Aurélien Vives. Fille de la pilote de chasse Maria Rambeau, Monica Rambeau est apparue enfant dans Captain Marvel (2019). Adulte, elle commence à acquérir des super-pouvoirs dans le 8e épisode de WandaVision et pourrait être l’un des personnages centraux du film Captain Marvel 2 (annoncé pour fin 2022). Et quand on vous dit que tout est dans le détail : "Le costume qu’a Monica Rambeau quand elle a traversé le Hex [la réalité alternative créée par Wanda], rappelle la forme du costume de Captain Marvel : il a la même forme avec un logo exactement au même endroit", note Aurélien Vives.

Autres personnages, autres indices : Tommy et Billy, les enfants de Wanda, sont des Young Avengers dans les comics et commencent à développer des pouvoirs dans WandaVision : "Les costumes d’Halloween de Tommy et Billy [épisode 5] reprennent les codes couleur des costumes version adulte des personnages dans les comics", souligne-t-il. 

Mais l’un des développements les plus discutés est sans doute l’arrivée des X-Men dans l’univers Marvel. Cette équipe de super-héros mutants existe depuis les années 1960 dans les comics Marvel. Mais au cinéma, la franchise des X-Men appartient à 20th Century Fox (et Marvel était donc dans l’impossibilité d’exploiter la plupart de ces superhéros, comme Wolverine ou Magneto).

Pour Wanda et son frère Pietro (Quicksilver), il y a une subtilité. "Wanda et Pietro sont à la fois des Avengers et des X-Men, explique Robin Nègre. Au cinéma, Marvel et la Fox avaient la possibilité d’exploiter les personnages mais Marvel ne pouvait pas utiliser le mot mutant et la Fox ne pouvait pas utiliser le mot Avengers", détaille-t-il. Or Disney (qui possède Marvel) a racheté 21st Century Fox en 2019, récupérant en même temps les droits d’exploitation des personnages X-Men. Mais leurs anciens films ne font pas pour autant partie du MCU.

D’où la question de l’introduction de ces super-mutants dans l’univers des Avengers. L’épisode 5 de WandaVision a suscité beaucoup de surprise avec l’apparition de Pietro (censé être mort dans Avengers : l’ère d’Ultron) non pas sous les traits de l’acteur Aaron Taylor-Johnson des films Marvel, mais ceux de l’acteur Evan Peters qui a interprété Pietro dans les films… X-Men de la Fox ! Faisant même dire à un des personnages de la série : "Elle [Wanda] a casté un autre Pietro !". Clin d’œil pour les initiés ou véritable tournant ? Robin Nègre ne croit pas à la simple blague : "Le président de Marvel Studios Kevin Feige est un producteur malin. Il laisse volontairement planer le doute sur l'ouverture aux autres univers. Il y a déjà eu plusieurs occasions manquées d'élargir le MCU avec de nouveaux personnages dans le passé, comme Daredevil par exemple. Il est déjà apparu dans une série sur Netflix et fait partie officiellement du MCU. Mais pourtant, il n'a jamais été utilisé par la suite au cinéma par Kevin Feige".

"Tout l'enjeu est de savoir si WandaVision va être le vrai point de départ de l'ouverture du MCU"

Robin Nègre

directeur éditorial spécialisé Marvel chez Chronique Disney

"Je ne pense pas que l’entrée des X-Men dans cet univers va passer par là, nuance de son côté Aurélien Vives. Le fait d’utiliser Evan Peters est intelligent, notamment pour créer de la spéculation. Mais je ne pense pas que Marvel Studios va vouloir récupérer tous les acteurs de la franchise X-Men et du coup devoir référencer des films pas toujours appréciés du public", analyse-t-il.

Vous l’aurez compris, WandaVision suscite pour l’instant plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Les X-Men vont-ils être intégrés ? Et si oui, comment ? Aurélien Vives a ses théories : "Peut-être qu’en se brisant, le Hex de Wanda va créer des mutations génétiques chez des personnes sur terre et cela va introduire des X-Men". Autre idée, celle du "multiverse", des sortes d’univers parallèles où un personnage peut avoir des aventures différentes. "On sait que ce sera au centre du prochain Doctor Strange in the Multiverse of Madness et que Wanda fera partie du film", détaille Aurélien Vives.

Peu de place au hasard dans l'empire savamment ficelé par Kevin Feige, qui dispose depuis le rachat de la Fox par Disney de possibilités démultipliées d'exploiter des dizaines de personnages tout en apportant de la cohérence à un univers qui se construit film après film (et désormais série après série) depuis treize ans. "Il faut savoir que WandaVision a été annoncée comme faisant partie d’une trilogie avec Spider-Man : No Way Home (le troisième volet annoncé pour décembre 2021) et Doctor Strange in the Multiverse of Madness (prévu pour mars 2022). Le mot "Multiverse" en lui-même ouvre la porte aux X-Men." 

Une chose est sûre, WandaVision a permis de conforter la place de Wanda dans le MCU, alors qu’elle était jusque-là un personnage secondaire. "On sent que Wanda est là pour évoluer encore. C’est une première façon pour le MCU de se renouveler un petit peu", conclut Robin Nègre. Après les révélations attendues dans l'épisode 9 de ce vendredi, Marvel Studios enchaînera directement avec deux nouvelles mini-séries originales, Falcon et le Soldat de l'hiver (dès le 19 mars) puis Loki, en juin. De quoi rassasier les fans, sevrés de MCU pendant près de deux ans, et lancer définitivement la phase 4 et ses nouveaux univers. 

“On commence où ?” Retrouvez Falcon et le Soldat de l’Hiver dans 3 semaines sur #DisneyPlus. pic.twitter.com/P4E62IDVhS

— Disney+ FR (@DisneyPlusFR) February 26, 2021
Lire la Suite de l'Article