Culture Festival de Cannes

A quelques jours de l’ouverture de la 75ᵉ édition, mardi 17 mai, l’acteur défend, dans un entretien au « Monde », un cinéma ancré dans le social et le politique.

Article réservé aux abonnés

Vincent Lindon, président du jury du 75e Festival de Cannes, chez lui à Paris, le 6 mai 2022. Vincent Lindon, président du jury du 75e Festival de Cannes, chez lui à Paris, le 6 mai 2022.

Retour à Cannes pour Vincent Lindon – acteur épatant, beau parleur, performeur surréel à l’occasion – après un prix d’interprétation pour La Loi du marché (2015), de Stéphane Brizé, et le triomphe de la Palme d’or décernée au beau et sulfureux Titane (2021), de Julia Ducournau, il embarque cette fois-ci comme président du jury de l’édition 2022, tâche qui le soulève d’enthousiasme.

Cette présidence du jury, comment l’abordez-vous ?

Ça me passionne. Voir des films du monde entier. Partager ce temps et débattre avec des gens comme Asghar Farhadi, Jeff Nichols ou Noomi Rapace [membres du jury 2022], ce n’est pas banal. Voir comment ils appréhendent le cinéma. S’expliquer sur nos émotions et nos analyses. En même temps, ce n’est pas sérieux, ce n’est pas ce qu’il y a actuellement de plus important au monde. Et, pourtant, comment voulez-vous le faire bien si vous ne le prenez pas au tragique ? C’est comme le cinéma : chaque prise est ce qu’il y a de plus important au monde au moment où on la tourne, sinon ce n’est même pas la peine de faire ce métier. Président du jury c’est pareil. Je vais le prendre très au sérieux et m’abstraire de tout.

Ne craignez-vous pas d’être bien trop sollicité pour cela ?

Depuis Titane, je me suis fait particulièrement discret. J’en ai marre de moi, si vous voulez. Il fut un temps où j’étais content de dire les choses et de m’entendre, ça m’allait, mais, aujourd’hui, c’est moins important. Parler avec un journaliste ou un critique que je lis et que je respecte, même s’il n’aime pas les films dans lesquels je joue, oui, mais le reste, c’est fini. D’une manière générale, je trouve que tout le monde parle trop. Les gens, sur les réseaux, ne réfléchissent plus, ils réagissent. Je pense qu’on gagne aujourd’hui à être économe de sa parole.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Au Festival de Cannes, Vincent Lindon présidera un jury parfaitement paritaire

Repartons de Cannes 2021, du triomphe inattendu de « Titane », de la folie magnifique de ce projet. Qu’avez-vous tiré de cette expérience ?

C’était singulier dès le départ. Dans la façon même de lire le scénario. Ce n’était pas du tout « cette histoire me passionne, j’ai envie d’être ce personnage, je trouve l’histoire si bien construite, je rêvais de ce rôle »… Titane, ce n’est pas du tout ça. C’est la première fois que ça m’arrive, c’est très animal, mon premier sentiment c’est, inexplicablement, « je ne veux pas que ça aille à quelqu’un d’autre, il est pour moi ». Comme une rencontre amoureuse. Soit une mauvaise raison qui peut s’avérer une bonne raison. Et puis j’avais adoré Grave, le précédent film de Julia Ducournau, et ça m’intéressait qu’une si belle femme fasse des films si violents. J’étais très fier qu’elle vienne me voir.

Il vous reste 63.92% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.