The Batman : Robert Pattinson décrypte son interprétation du Chevalier Noir

Il y a 3 mois 69

The Batman

Publié par Boris Szames le 24 janvier 2022 à 14h41.

Le temps est notre précieux allié quand on compte les heures qui nous séparent de la sortie du Batman de Matt Reeves. Pour faire patienter les fans, Robert Pattinson décrypte son interprétation du Chevalier Noir, unique en son genre. Et croyez-nous : vous n’avez encore rien vu !

S’il y a une loi toute personnelle a laquelle Batman se plie, c’est bien celle de ne pas tuer ses ennemis. Le justicier masqué reste bien sûr un homme et ne manque pas de faire quelques entorses au règlement. De mémoire, le Batman de Ben Affleck demeure à ce jour la chauve-souris la plus meurtrière dans l’histoire de la franchise. Batman v Superman de Zack Snyder le voit ainsi abattre pas moins de 21 ennemis. En deuxième position, Michael Keaton qui, sous la direction de Tim Burton, tue 20 personnes. Les plus petits joueurs restent les Chevaliers Noirs de Christopher Nolan et Joel Schumacher. Christian Bale ne compte "que" 13 meurtres dans sa carrière, Val Kilmer 10. George Clooney quittera la saga sans avoir de sang sur les mains. Le Batman de Robert Pattinson se pliera-t-il enfin au règlement ?

Le treizième comédien à prêter ses traits au justicier doit désormais faire face à cette épineuse question dans le film de Matt Reeves. Dans une interview accordée au magazine Première, Robert Pattinson évoque plus en détails son approche du personnage, sa psychologie et particulièrement l’obligation de ne pas tuer. Il semble d’ailleurs que c’est la liberté offerte par Reeves qui a convaincu l’acteur d’accepter le rôle. Robert Pattinson s’est en effet intéressé à explorer la psyché chaotique de Bruce Wayne, un personnage errant qui trouve sa véritable place dans le monde lorsqu’il enfile son costume. "Il mène une vie de criminel, mais sans commettre de crimes ! J'ai senti que je pouvais en tirer quelque chose. De toute façon, je ne pouvais jouer un super-héros que s'il était vraiment sale !" poursuit Robert Pattinson.

Ben Affleck, le Batman le plus meurtrier de l'histoire de la franchise dans Batman v Superman
Ben Affleck, le Batman le plus meurtrier de l'histoire de la franchise dans Batman v Superman — Crédit(s) : Dc Comics, Warner Bros

Le Chevalier Noir va-t-il se retenir de tuer ses ennemis ?

Robert Pattinson sait que son personnage ne doit pas tuer. Comment interpréter exactement cette règle ? Batman peut au choix : infliger une punition appropriée ou vouloir tuer jusqu’à ce que son sang-froid ne l’en empêche. Et Pattinson de poursuivre : "Je l’ai envisagé ainsi dès la répétition du premier combat, je trouvais ça plus marrant : quelque chose en lui a juste envie de trancher la gorge du mec ! Je me suis dit que s’il passe ses nuits à chasser les criminels, c’est impossible qu’il n’y prenne pas de plaisir. Il souffre et c’est un désir qui le submerge. Et à force de frapper, son esprit s’éclaircit, il se calme, il atteint un état proche de la plénitude. Je suis sûr que dans ce premier combat, il arrive à se convaincre que chaque type en face de lui est celui qui a tué sa mère. Et donc ça lui permet de déverser toute sa rage." Impossible dès lors de douter que Robert Pattinson s’apprête à figurer en tête de liste du classement des meilleurs acteurs à avoir littéralement interprété Batman. Réponse le 2 mars prochain en salles !

Lire la Suite de l'Article