Économie Cinéma

Une nouvelle devise, le klapcoin, qui équivaudra à 10 centimes d’euro, sera créée en janvier par la fille du réalisateur pour financer l’écriture d’une vingtaine de films et de séries.

Le producteur et réalisateur Claude Lelouch lors du Festival du cinéma américain de Deauville, en septembre 2021. Le producteur et réalisateur Claude Lelouch lors du Festival du cinéma américain de Deauville, en septembre 2021.

A 84 ans, Claude Lelouch – qui vient de terminer avec Sandrine Bonnaire et Gérard Darmon L’Amour c’est mieux que la vie, dont la sortie en salle est prévue le 19 janvier – parraine le projet de l’une de ses cinq filles, Sarah. « Le cinéma a besoin d’idées nouvelles », assure ce patriarche, qui a produit lui-même tous ses films.

Lire aussi « Squid Game » : la cryptomonnaie dérivée de la série était une arnaque à trois millions de dollars

Journaliste, productrice et réalisatrice de fictions et de documentaires, Sarah Lelouch a créé La DCF, pour la « diversité du cinéma français », une société destinée à financer le développement, l’écriture notamment, de films et de séries. Sa particularité tient au fait qu’elle va créer en janvier une cryptomonnaie, le klapcoin (qui équivaudra à 10 centimes d’euros). « Contrairement aux Sofica [les sociétés pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle] qui permettent une défiscalisation mais nécessitent un investissement minimum important [5 000 euros], notre cryptomonnaie s’adresse à tous ceux qui aiment le cinéma. Nous démocratisons le financement des films puisqu’il sera possible d’investir à partir d’un euro », explique le financier Joël Girod, codirecteur général de La DCF.

« Filtres antiblanchiment »

Le capital de l’entreprise est détenu à 50 % par Sarah Lelouch, l’autre moitié étant aux mains, donc, du producteur Joël Girod, ainsi que de deux autres financiers, Fabien Berger et Sabine Tellier. Ensemble, ils espèrent récupérer entre 2 et 8 millions d’euros lors d’une première levée de fonds. L’objectif consiste à mettre en chantier l’écriture de quinze à vingt projets, pour les revendre à des producteurs qui en assureront le tournage. Un comité de sélection validera les initiatives choisies et les investisseurs pourront être consultés pour donner leur avis sur certaines décisions.

Lire aussi Après plus de 600 millions de dollars volés, le monde de la cryptomonnaie s’interroge sur sa sécurité

La DCF s’est adjoint les services techniques d’Exaion, une filiale d’EDF spécialisée dans la blockchain, pour éviter tout risque de blanchiment d’argent. Fatih Balyeli, PDG d’Exaion, assure que « tous les filtres antiblanchiment sont mis en place dans cette opération ». Dans le cinéma, Exaion utilise déjà un procédé de blockchain pour sécuriser les images qui viennent d’être tournées avant qu’elles soient envoyées au studio de postproduction.

« C’est un pari de créer une nouvelle monnaie », reconnaît Sarah Lelouch. Joël Girod, lui, est sûr de convaincre une jeune génération qui ne veut pas louper un nouveau bitcoin. Claude Lelouch, président d’honneur de La DCF, avoue tout de même qu’il « n’a pas entièrement compris comment fonctionnait la cryptomonnaie ».

Nicole Vulser

Services

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.