House of Gucci, le film qui raconte la transformation de la mode

Il y a 2 semaines 24

Réservé aux abonnés

Jared Leto (à droite) incarne Paolo Gucci, un artiste raté, aux côtés de Lady Gaga. Fabio Lovino/UNIVERSAL PICTURES INTERNATIONAL FRANCE

Le film, qui couvre la période 1975-1995, illustre le passage d’un luxe encore artisanal à une industrie ultra-rentable.

Il y a encore quinze jours, Alessandro Michele, actuel directeur artistique de Gucci, assurait ne pas avoir vu le film, ne pas savoir s’il était bon ou mauvais, mais pensait qu’il était la preuve que la marque était devenue «un phénomène de pop culture». On émettra quelques doutes sur le fait qu’il n’avait pas déjà assisté à une projection privée, sachant qu’il est lié à deux des acteurs principaux: Jared Leto, ami et son mannequin à l’occasion, et Salma Hayek, épouse de François-Henri Pinault, propriétaire de la griffe. Mais on confirme que le long-métrage (dont le titre apparaît à l’écran surmonté du logo!) devrait entretenir la légende. «C’était un nom qui sonnait si doux, si séduisant. Qui n’aurait pas tué pour ça?», résume dès les premières minutes la voix off de Patrizia Reggiani (Lady Gaga).

À lire aussiNotre critique du film House of Gucci: les héros de l’étoffe

Pour Lady Gaga, 54 looks pour 54 jours de tournage

Si House of Gucci relate d’abord un fait divers, il n’existerait pas en l’état sans la mode. D’abord par les costumes confiés à la designer britannique multi-oscarisée Janty Yates. Et en particulier

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Lire la Suite de l'Article